12 janv. 2015

Welcome in 2015 : le bêtisier de La Meute.

 Bonne année mes loupiots !!!

Pour le passage à la nouvelle année, avec les louves on a décidé de te concocter un article un peu léger, façon bêtisier. Parce qu'après cette tragédie du 7 Janvier 2015, et parce que nous sommes tous Charlie, il ne faut pas s'arrêter de rire. C'est probablement la seule arme qu'il nous reste : le soutien, le rire, le positivisme, l'optimisme, pour réussir à garder une France unie dans cette période de deuil.

Pour ma part, 2014 a été une année particulièrement géniale, pleine de fantastiques changements, et... Pleine de bloopers plus ridicules les uns que les autres. Je t'ai donc fait un petit résumé de mes ratages un peu craignos de l'année passée. Enjoy, ça n'arrive qu'une fois dans l'année.


 Janvier 2014. Ce moment gênant où... j'ai du faire mon trajet de métro quotidien (de terminus à terminus) déguisée en poissonnière chinoise pour le grand jeu organisé par le CLAE de l'école où je travaillais.

 Février 2014. Ce moment gênant où... un jeune homme manifestement éméché s'est introduit dans mon appartement en croyant entrer dans le sien à trois heures du matin. J'ai crié, il a crié, puis a claqué la porte et est parti en courant.

 Mars 2014. Ce moment gênant où... j'ai répondu "bisou" en raccrochant avec mon banquier.

 Avril 2014. Ce moment gênant où... j'ai trébuché sur mon carton à dessin en entrant dans la salle où attendait le jury qui me notait pour l'oral du concours d'entrée aux Beaux Arts.

 Mai 2014. Ce moment gênant où... en tirant les écouteurs de mon sac de voyage, une culotte manifestement accrochée à l'oreillette est sortie en même temps, devant un papi très amusé. Mon trajet Toulouse - Paris fût long.

 Juin 2014. Ce moment gênant où... en me retournant pour remercier une dernière fois le serveur de chez Tonton de m'avoir offert un verre, j'ai raté la marche du trottoir.

 Juillet 2014. Ce moment gênant où... j'ai appelé "mon gras" (mélange involontaire de "mon gars" et "gros") un ami qui avait pris 10 kg dans l'année.

 Aout 2014. Ce moment gênant où... deux hommes ont lancé des pièces à nos pieds alors que nous attendions quelqu'un, assises devant chez Texto. (Big up mon chat stu passes par là)

 Septembre 2014. Ce moment gênant où... j'ai du répéter au jeune homme hilare du service après vente Apple qui réparait mon ordinateur que, oui, mon mot de passe était bien "pouet".

 Octobre 2014. Ce moment gênant où... en pleine performance aux Beaux Arts, ma jupe est restée coincée dans mon collant, offrant donc un chouette spectacle de ma culotte à tous les étudiants présents, ainsi qu'à mon professeur et les deux artistes venus assister au cours. Pendant une durée de plus de cinq minutes. Nailed it.

 Novembre 2014. Ce moment gênant où... un homme s'est retourné et a répondu "ravi de le savoir" au débat (tout à fait crédible) avec ma copine Coralie sur l'astuce du papier toilette sur la cuvette des WC publics.

 Décembre 2014. Ce moment gênant où... mon premier bisou avec l'Homme s'est soldé d'un échec absolu lorsque dans un élan romantique je lui ai cogné la tête contre le coffre de la voiture.

Bon. Je pense qu'on peut dire maintenant que toi et moi, on est intimes. Mais je pense clairement que c'est le genre de choses à partager entre potos, même poto internaute. Puis je suis sure qu'à toi aussi il est arrivée des bourdes du genre ! (D'ailleurs je serais curieuse de les connaitre, laisse m'en une ou deux petites si le cœur t'en dit !) En attendant, je te souhaite pour cette nouvelle année un milliard de bonnes choses... Santé, amour, nouvelles expériences, surprises, souvenirs, en espérant qu'elle soit riche en émotions et pleine de nouveautés. Un bécot sur chaque joue, et on se retrouve très vite !



Rubriquabraquement vôtre,
Alba