11 févr. 2014

Mon top 5 des jeux vidéos qui m'ont fait vibrer.

Allo pépito !

Enfile tes lunettes de repos, attrape tous les sodas de ton frigo, assieds toi bien confortablement puisqu'aujourd'hui je te propose... *roulement de tambours* mon top 5 des jeux vidéos (sur PC ou console) qui m'ont transporté. Donc : WARNING, geeking time.
  • Heavy Rain, The Origami Killer - sur PC et PlayStation 3.

Best. 
Game.
Ever.


Pour te la faire courte, l'histoire se déroule dans une ville des États-Unis dans laquelle sévit un tueur en série, dont les victimes, de jeunes garçons entre 8 et 13 ans, sont retrouvés noyés dans de l'eau de pluie cinq jours après leur enlèvement, une orchidée posée sur la poitrine et un origami dans la main. C'est là que tu interviens, dans un premier temps dans le rôle d'Ethan Mars, père ayant déjà perdu l'un de ses fils, jusqu'au jour au le second est porté disparu. Puis tu vas successivement prendre le rôle de trois autres individus cherchant également à retrouver le meurtrier avant qu'il ne tue l'enfant. Je ne t'en dis pas plus, je risquerais de te spoiler

Ce que j'ai SURKIFFÉ aimé : 
- Le côté multi personnage principal, avec les histoires qui se croisent, qui résume bien le style Quantic Dream.
- L'intrigue qui laisse le joueur prendre le rôle de l'enquêteur.
- L'atmosphère froide absolument géniale avec un jeu dans lequel la pluie est omniprésente et où les scènes de nuit s'enchainent.

  • S.T.A.L.K.E.R. : Shadow Of Tchernobyl - Sur PC 











Il s'agit d'un survival game qui nous plonge dans le monde post apocalyptique absolument délicieux de "la Zone", lieu d'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Petit résumé du scénario du jeu : Vingt ans après la catastrophe nucléaire de 86, le réacteur explose une nouvelle fois. Le lieu dévasté de l'explosion regorge d'anomalies de lois physiques causées par les radiations, qui ont également transformé la faune et la flore de la Zone. Les autorités bouclent l'accès de celle-ci, alors que des mutants font leur apparition à proximité du périmètre de sécurité. Seuls les plus courageux qui osent s'aventurer dans la Zone s'y rendent afin de rapporter des artefacts (sortes de reliques) qui se négocient à prix exorbitants. Ces braconniers sont appelés les "Stalkers". 

Violente concurrence entre Stalkers, guerre ouverte entre différentes factions... Et toi, au milieu de tout ce joyeux bordel, incarnant "Le Tatoué", Stalker qui a perdu la mémoire. Seul indice : ton PDA intact qui indique que tu devais tuer un dénommé Strelok.

Ce que j'ai aimé : 
- Ça change des FPS qu'on a l'habitude de voir puisqu'il se déroule au milieu de décors à la taille largement supérieure à ce qui se fait traditionnellement dans le genre.
- Le côté ultra réaliste des capacités du héro qui ne peut pas porter plus de 50 kg dans son sac à dos et qui s'essouffle en conséquence. Ça oblige donc à faire le tri de l'inventaire assez souvent. En outre, les balles s'avérant rares et précieuse, le jeu s'accompagne d'une véritable course aux munitions.
  • The Last Of Us - sur PlayStation 3.










Dans le genre univers post-apocalyptique, tu vas également être servi. Le jeu débute par un chapitre introductif du jeu, au jour de l'anniversaire de Joël - personnage principal vivant avec sa fille Sarah. Une infection due à un champignon se répand peu à peu et contamine la population : Joël décide de s'enfuir avec sa fille, mais tout ne se passe pas comme prévu (j'suis cool, je ne spoile - toujours - pas). L'infection, qui se transforme en pandémie, dévaste l'humanité et contraint les habitants restants à fuir dans des camps militaires placés sous quarantaine.
Et te voilà vingt ans plus tard, alors que les villes sont abandonnées, et que des infectés et des bandits rodent dans un paysage où la nature à repris le dessus, les rares zones sécuritaires appartiennent à l'armée ou à une faction appelée les Lucioles. Joël, maintenant cinquantenaire, survis grâce au trafic d'armes et de tickets de nourriture. Il se retrouve par hasard investi d'une mission : apporter la jeune Ellie, orpheline de 14 ans, apparemment immunisée contre le virus, à l'autre bout du continent.

Ce que j'ai aimé : 
- Le jeu à un côté très "film" hyper plaisant, avec des scènes durant lesquelles le joueur devient spectateur.
- On jongle entre les personnages, ce qui rend le jeu passionnant et changeant.
- Les paysages sont juste oufissimes. 

(En outre, l'expérience se prolonge avec "The Last Of Us : Left Behind" qui s'ajoute au jeu principal. Pour en savoir un peu plus, c'est par ici) Et tu peux trouver un gameplay du jeu avec mon chouchou PewDiePie juste ici.

  • Outlast - sur PC (et apparemment depuis peu sur Play 4).
 











Gros GROS coup de coeur. Il s'agit d'un survival-horror sur PC, dans lequel tu incarnes le journaliste Miles Upsher venu enquêter sur un asile psychiatrique dans lequel se seraient déroulées de terribles expériences sur des patients. Simplement armé de ta bite et ton couteau d'un caméscope et de ton calepin, et incapable de combattre, tu te retrouves rapidement confronté à une atmosphère ultra angoissante etdois  fuir pour survivre tout en essayant de récolter suffisamment d'information pour découvrir ce qui s'est réellement passé dans cet hôpital, mêlant science et religion.

ATTENTION, cardiaques s'abstenir, ce jeu est réellement ultra flippant (j'ai tenu, allez, peut être 15, 20 minutes max avant de m'avouer vaincue et opter pour regarder le gameplay plutôt que d'y jouer moi même). Tu peux d'ailleurs aller consulter ce petit test qu'ont proposé les développeurs en filmant la réaction de 20 personnes jouant en totales conditions (dans le noir, avec un casque). La vidéo est plutôt drôle : tu peux la trouver ici.

  • Beyond Two Souls - sur PlayStation 3.



Marrant d'ailleurs parce que le personnage principal ressemble très fortement au style Ellie de The Last Of Us. Dans ce jeu, tu incarnes Jodie Holmes à travers différents âges, possédant un lien psychique surnaturel avec une mystérieuse entité nommée Aiden, dont les pouvoirs encore mal compris constituent un enjeu majeur pour la CIA. Il est capable d'agir dans le monde "réel" avec plus ou moins de force selon les circonstances et son humeur et prend le rôle d'ange gardien de Jodie.

Ce que j'ai aimé : 
- Les actions et décisions du joueur ont une influence directe sur le scénario qui change en conséquence.
- On s'approprie très facilement les personnages pour plusieurs raisons : cette pauvre nana est complètement isolée et torturée, ce qui te pousse en empathie directe avec elle... D'autant plus que les personnages principaux sont incarnés par les acteurs Ellen Page et William Dafoe, ce qui les rend d'autant attachants puisqu'on les a vus dans de nombreux films.

Voilà voilà, j'espère que ce top t'aura donné des idées, ou au moins, un petit peu envie. Je te laisse, je vais finir par m'endormir sur mon clavier. (Et si tu as des jeux chouchous, fais partager fais pas ton radin !) Bécots sur ton museau.

Rubriquabraquement vôtre,
Alba.